Liturgie domestique du 22 novembre 2020

C’est la fête du Christ, Roi de l’univers !

Pour ceux qui ne peuvent suivre la messe paroissiale retransmise, voici une proposition pour célébrer la résurrection du Seigneur, seul ou en famille, au moment de la journée que vous choisirez. Ce temps de prière durera un peu plus d’une trentaine de minutes.

Chant d’entrée : Je t’exalte Ô Roi mon Dieu

Faire le signe de croix

Prenons un court temps de silence pour se reconnaitre pécheur, puis chantons le kyrie

Celui qui préside invite à prier et dit : « Dieu qui est bon et tout-puissant, éloigne de nous tout ce qui nous arrête, afin que sans aucune entrave, ni d’esprit ni de corps, nous soyons libres pour accomplir ta volonté. Par Jésus, le Christ, qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen ! »

Nous pouvons lire les textes du jour

Après l’évangile, nous prenons trois minutes de silence pour écouter dans notre cœur la Parole de Dieu.

Puis nous écoutons l’homélie de ce dimanche :

Après un court temps de silence, nous pouvons redire ensemble le « je crois en Dieu« 

Avec l’ensemble de la famille, nous vivons un temps de prière universelle, où chacun dit à haute voix une intention de prière. Nous pouvons spécialement confier les malades et les soignants, et demander au Seigneur de continuer de donner à son Eglise la joie dont elle a besoin pour qu’elle la transmette au monde. Entre chaque intention, on prendra un refrain, par exemple : « Seigneur entend la prière qui monte de nos cœurs ! »

Ce dimanche est la journée mondiale des pauvres, confiez les et confions nous au Seigneur.

Nous disons ensemble la prière du notre Père

Faute de pouvoir communier, nous pouvons dire cette prière pour exprimer ma communion spirituelle, ma communion de désir 

Nous prenons trois minutes de silence pour m’unir à tous mes frères qui, dans le monde, communient en ce moment ou qui, comme nous, en sont douloureusement privés.

Nous chantons le chant de communion : Regardez l’humilité de Dieu

Tournés vers Notre-Dame de Fourvière, nous lui demandons de prendre soin de notre diocèse et de le protéger, comme elle l’a fait dans le passé, en prenant le chant de sortie : Gloire à toi Seigneur, source de toute joie

Celui qui préside conclue en disant : Que le Seigneur nous bénisse, qu’il nous garde de tout mal et nous conduise à la vie éternelle. On fait le signe de croix en même temps.

Voici un lien pour participer à la quête dominicale :

🍪

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation.