Loué sois-tu par la couleuvre !

Après les fleurs, les oiseaux, les papillons, les amphibiens, il fallait bien un reptile ! Ne prenez pas la fuite, il n’y a vraiment pas de quoi…

La Couleuvre verte et jaune est un serpent plutôt long (un mètre à plus d’un mètre soixante), facile à reconnaître avec son dos sombre et ses flancs marquetés de jaune qui contrastent joliment avec le ventre blanc. Ce dessin bien particulier, ainsi que la pupille ronde, éliminent toute confusion avec les autres serpents et notamment la Vipère aspic. Cette dernière n’est d’ailleurs pratiquement pas connue sur le territoire de notre ensemble paroissial (une seule donnée en 2018, contre 13 mentions de la Couleuvre verte et jaune et 8 de la Couleuvre helvétique ou « à collier »).

Couleuvre verte et jaune adulte – Bernard DUPONT, FRANCE, CC BY-SA 2.0 https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0, via Wikimedia Commons

La Couleuvre verte et jaune est répandue du nord de l’Espagne au sud de la Loire, et à l’est jusqu’en Croatie. C’est le plus commun des serpents de nos régions. Elle apprécie les milieux secs et broussailleux bien ensoleillés et ne craint pas les températures élevées. Les éboulis rocheux, les voies ferrées lui conviennent. Les talus de ces dernières lui permettent même de se déplacer pour coloniser de nouveaux territoires. La Couleuvre verte et jaune ne craint pas (trop) les milieux habités par l’homme, riches en Lézards des murailles, l’une de ses proies.

Complètement inoffensive, la Couleuvre verte et jaune prendra généralement la fuite bien avant que vous l’ayez repérée. Surprise et acculée, si vous l’approchez en-deçà d’une distance de sécurité, elle peut se dresser et souffler : il vous suffit de la laisser tranquille et il ne se passera rien d’autre. Il faut vraiment la coincer (mettez-vous à sa place !) pour qu’elle en vienne à mordre; sa morsure, dépourvue de venin, peut être douloureuse, mais il faut l’avoir bien cherché. Contentez-vous de la laisser filer sous la haie… et si c’est dans votre jardin, félicitez-vous d’avoir chez vous cette précieuse auxiliaire ! Elle vous débarrassera de nombreux escargots, limaces et rongeurs. Au reste, serpents et lézards sont tous intégralement protégés par la loi. En cas d’inquiétude face à un individu qui serait, par exemple, coincé dans une maison ou un abri de jardin, appelez la LPO Rhône et demandez SOS Serpents !

Offrez plutôt à cette espèce et à toute la petite faune les moyens de vivre autour de vous. Des pieds de haie non tondus, des tas de bois ou de fagots abriteront la petite faune, et peut-être offriront un gîte à l’élégante. Les serpents sont parmi les groupes animaux les plus menacés en Europe et pourtant, eux aussi, contribuent au bon fonctionnement des écosystèmes; et comme ils ne sont pas trop rancuniers pour cette histoire de fruit et de jardin, eux aussi louent le Créateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

🍪

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation.