Quête et denier

La quête est une ressource essentielle pour la vie de nos paroisses.

La quête, geste liturgique et acte de partage

La quête effectuée au cours des messes est un geste de solidarité et de communion des catholiques pour la vie de leurs paroisses : c’est même leur principale ressource financière.

L’argent collecté à cette occasion permet de faire face aux charges de fonctionnement d’une paroisse : chauffage, éclairage, entretien et réparation des bâtiments, fleurissement de l’église, documentation, etc.

Certains dimanches, la quête est réservée à un emploi spécial : partage avec d’autres Églises, œuvres caritatives… C’est ce que l’on appelle la « quête impérée ».

Il ne faut pas confondre la quête avec le casuel, qui est la participation donnée lors d’un baptême, d’un mariage ou de funérailles. Cette contribution permet aussi à la paroisse de couvrir les frais occasionnés par l’ouverture de l’église lors de ces célébrations (frais de chauffage ou d’électricité par exemple).

Donner à la quête : 3 moyens de le faire

La quête lors de la messe

Le moyen le plus courant de participer à la quête est de déposer son offrande (pièces ou billets) dans le panier qui circule au début de l’offertoire.

La quête prélevée

Il est aussi possible de donner à la quête en choisissant le prélèvement automatique. Cette forme de don à la quête présente de nombreux avantages que vous pouvez trouver ici

L’application La Quête

Il est désormais possible de donner à la quête en téléchargeant une application – La Quête – sur votre smartphone. Cette proposition permet de participer à la quête via une plateforme sécurisée en ligne.

Pour ce faire, il est nécessaire de télécharger l’application, de créer un compte, de renseigner ses coordonnées bancaires, de choisir le montant de sa participation à la quête et la paroisse à qui l’on souhaite donner.

Le Denier

Principale ressource financière du diocèse de Lyon, le Denier de l’Église lui permet de financer concrètement sa mission : annoncer la parole de Dieu, célébrer les grands moments de la vie et servir tous les Hommes.

Depuis la loi de séparation des Églises et de l’État, en 1905, les diocèses ne reçoivent en effet aucune subvention pour assurer leur fonctionnement.

À quoi sert le Denier ?

Le Denier permet d’abord au diocèse de rémunérer chaque mois les prêtres en activité. Il assure également un salaire aux laïcs embauchés par notre diocèse, en charge de l’animation pastorale, de l’accueil ou encore de la gestion et de l’administration…

Les dons au Denier financent également les compléments de retraite qui sont versés aux prêtres âgés : ce peut être pour l’aménagement de leur logement, à adapter à leurs besoins, mais aussi, bien souvent, pour assurer leur prise en charge en maison de retraite.

Le Denier sert enfin à financer les études des séminaristes, que ce soit pour leur formation ou leur logement, et les frais de formation des diacres (qui ne sont pas rémunérés, toutefois, pour le service qu’ils rendent à l’Église).

🍪

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation.